un site optimal

Pour la gestion et la production de l'offre routière des MBC

Les MBC réalisent l’entretien et la maintenance du matériel roulant routier sur le site du dépôt actuel de Tolochenaz, qui sert également pour le stationnement des bus desservant le littoral morgien. Ce site est en limite de capacité et ses installations ne couvrent plus les besoins actuels. Les MBC recourent à la location d’infrastructures et de places de stationnement externes sur différents sites.

Nature
Nature

Le projet

  • Surface de terrain : 16'500 m2
  • Surface bâtie : env. 6'700 m2
  • Surface de plancher : env. 19’000 m2
  • Volume bâti : env. 110'000 m3
  • Nombre de bâtiments : 2, reliés par le     sous-sol
  • Stationnement bus : 100 places,
        sur deux niveaux
  • Investissements :
        CHF 85 millions HT (+/- 10 %)

Les objectifs du projet

  • Fonctionnalité, performance et flexibilité
  • Conformité aux objectifs en matière     aménagement du territoire et de     planification des transports à l’horizon     2030
  • Conformité à l’offre actuelle et à son     développement à l’horizon 2030 dans le     district de Morges
  • Prévision d’une réserve de capacité de     20% pour garantir la fonctionnalité
        au-delà de 2030
  • Réponse aux besoins d’entretien et de     maintenance de la flotte routière
  • Compatibilité avec les prévisions de     l’évolution des technologies de propulsion     de la flotte routière
  • Respect de l’environnement
  • Respect des bases légales en vigueur

un projet mesuré pour viser l’Efficience et la durabilité

Une analyse parmi différents sites plausibles dans le périmètre du réseau MBC a permis d’identifier la pertinence du site de Denges. La construction du nouveau dépôt est prévue sur trois parcelles mitoyennes sur la Commune de Denges, le long de la Route de Préverenges. Le projet est dimensionné pour permettre le regroupement du stationnement des véhicules pour la zone du Littoral de Morges et répondre aux besoins d’entretien de la flotte. Un soin particulier est porté au développement durable, notamment pour l’efficience et l’approvisionnement énergétique autre que les carburants fossiles et ainsi que pour la végétalisation du site en respect de l’indice de verdure.

Les aménagements extérieurs sont prévus pour satisfaire les besoins en circulation sur le site. Le projet de construction du site s’accompagne d’un projet routier. En effet, il est prévu de réaménager la route cantonale RC79 au droit du site par la création de voies de présélection et la création de deux accès nécessaires au bon fonctionnement du site. L’aménagement routier doit également être compatible avec le projet de la voie verte qui prévoit la création d’un axe structurant sécurisé et confortable pour les piétons et les vélos. Ce réaménagement fait l’objet d’un projet routier qui est mis à l’enquête en parallèle du projet de construction.

un impact financier positif grâce à l’optimisation de l’exploitation

L’amortissement du projet, après déduction du résultat de la vente de l’actuel dépôt de Tolochenaz, sera réparti entre le trafic urbain et le trafic régional, selon une clé de répartition qui sera validée par les commanditaires, et sera pris en charge au travers des offres financières annuelles. En 2030, les coûts au kilomètre de l’offre du trafic urbain, tenant compte de la réalisation du projet de nouveau dépôt/atelier de Denges, sont estimés à CHF 9.37 / km. Sans la réalisation du projet, les coûts au kilomètre s’élèveraient à CHF 9.68 / km, soit 3.3 % de plus. Le projet permet une meilleure productivité, qui se traduit par une diminution du coût au kilomètre.

Nature
Nature
Nature

Deux carrefours à perte de priorité ainsi que des voies de présélection seront aménagés sur la RC79 afin de sécuriser et fluidifier les entrées et sorties routières du site, tant pour les collaborateurs, les visiteurs que pour les bus. Les circulations générées par l’implantation du dépôt, qui augmenteront progressivement à partir de la mise en service, auront à terme un impact minime (5 % à 7 %) sur les charges de trafic. A l’horizon 2030, celles-ci n’auront pas d’incidence particulière sur les conditions de circulation lorsque le réseau routier est fortement fréquenté.

Les MBC en bref

Au cœur du district de Morges, les MBC (Transports de la région Morges Bière Cossonay SA) exploitent un réseau desservant aussi bien les communes du pied du Jura, qui ont conservé leur caractère rural, qu’une zone urbaine et dense, offrant d’importantes perspectives de développement au bord du lac Léman. Le réseau MBC affiche une belle santé et une attractivité toujours croissante. C’est particulièrement vrai pour les lignes urbaines. Les MBC jouent un rôle fondamental dans la mobilité de l’agglomération et du district. L’entreprise de transports publics planifie les ressources et les infrastructures nécessaires pour répondre qualitativement et quantitativement aux besoins de la population et aux objectifs politiques des collectivités.

évolution de la population du district de morges

Nature

Des besoins de mobilité en pleine croissance

La progression sur le réseau urbain des MBC reflète l’évolution des comportements et le dynamisme de cette région en termes de mobilité et d’utilisation des transports en commun. L’évolution attendue amène les acteurs de la mobilité à anticiper un doublement des prestations sur le réseau, avec une augmentation du parc de véhicules dans les mêmes proportions.

évolution des voyageurs transportés

Nature

Informations clés

Nature

Population du district de Morges

Nature

Localités de l’agglomération morgienne desservies

Nature

Réseau de transport public multimodal MBC (cumul rail et route)

Nature

Lignes de bus urbaines

Nature

Lignes de bus régionales

Nature

Lignes de chemin de fer

Nature

Funiculaire

Nature

Nombre total de voyageurs en 2019, dont 68% sur le réseau routier urbain

Nature

Taux de satisfaction de la clientèle 2019

Pour vos questions au sujet de ce projet, consultez le dossier complet pour vous informer ou nous contacter à denges@mbc.ch

Nature