Navettes automatisées

INNOVATION ET MOBILITE 

Deux navettes électriques, automatisées et intelligentes au service de la mobilité à Cossonay

 

Morges, le 1er mars 2018. L’introduction d’un nouveau service avec des navettes électriques à Cossonay est maintenant replanifiée, suite au report annoncé par les Transports de la région Morges Bière Cossonay avant Noël. De nouveaux parcours ont été identifiés et les paramétrages débuteront, d’entente avec le constructeur Navya, dès le 12 mars. Les navettes accueilleront leurs premiers passagers ce prochain printemps.

Les 2 petites navettes électriques vont bien, merci. A l’abri dans leur garage attitré à côté du départ du Funiculaire à Cossonay-Ville. Les temps ne sont pas à l’hibernation mais aux simulations techniques, à la préparation de dossiers de validation auprès des instances fédérales.
Pour rappel, les deux navettes automatisées de Cossonay avaient pris leurs quartiers à Cossonay l’automne dernier. Durant plusieurs semaines, la navigation, la détection d’obstacle et leur comportement au côté des piétons au centre-ville était testé : aucun doute, ces petits véhicules sont des merveilles de technologie. Pourtant, la robotisation a montré quelques limites : les premiers cheminements étudiés avaient réservés des surprises, sous forme d’une rampe trop pentue d’un côté, ou d’un accès sur un axe trop rapide de l’autre. Si bien qu’à quelques jours de la mise en service prévue en décembre, les Transports de la Région Morges Bière Cossonay choisissaient de prolonger les essais, afin de peaufiner ces détails techniques.
A l’heure qu’il est, les ingénieurs, les transporteurs, la municipalité, tous planchent sur les tracés des parcours potentiels et étudient, évaluent en détails toutes les possibilités et contraintes techniques. La solution idéale est proche. Celle qui allie un service optimum aux habitants de la Ville – pour desservir les quartiers plus éloignés du centre à la gare routière et à celle du funiculaire – et une intégration la plus fluide possible dans la circulation, en toute sécurité. Les tracés identifiés sont maintenant soumis pour validation aux autorités communales et à l’Office fédérale des routes. Il s’agit d’une boucle autour des commerces et des bâtiments communaux dans un premier temps. Suivront de nouvelles phases de paramétrages et de tests dans les rues de Cossonay dès le 12 mars. Lors d’une deuxième étape en 2018, la desserte sera étendue à d’autres quartiers de la ville.
Les accompagnateurs de ces navettes ont été formés et familiarisés à cette « drôle » de conduite automatisée. Ils seront présents à bord durant tous les trajets, prêts à renseigner, rassurer, aider la clientèle. En cas de besoin, ils pourront manoeuvrer les navettes manuellement, reprenant la main sur le cheminement automatique.
Les 2 navettes seront mises en service public sur la première boucle lorsque les procédures de validation auprès de l’OFROU auront aboutis et que les tests seront concluants soit, sauf surprise, entre avril et mai.

Accompagnement
Un accompagnateur sera présent à bord de chacune des navettes automatisées durant le trajet. Il renseignera la clientèle, aidera les passagers en fauteuil roulant ou avec une poussette à monter et à descendre du véhicule. En cas de nécessité, il pourra arrêter ou manœuvrer manuellement le véhicule à tout moment.

 

Billets
L´utilisation des navettes automatisées nécessitera un titre de transport Mobilis pour la zone tarifaire 39. Renseignements complets sur les tarifs Mobilis sur www.mobilis-vaud.ch.

L’achat d’un billet se fera aux automates à billets dans les gares du funiculaire ou en ligne, sur l’interface mobile www.mbc.ch disponible prochainement. Vous pourrez acheter un abonnement auprès de nos points de vente:

  • à la gare de Bière – ouvert du lundi au vendredi de 15h45 à 19h15.
  • à l’Espace vente MBC au Centre commercial de la Gottaz, av. de la Gottaz 28 à Morges du lundi au vendredi : de 9h à 13h et de 14h à 18h.

 

Accès
Les personnes à mobilité réduite et les poussettes accèderont à bord au moyen d’une rampe, installée manuellement durant les prochains mois, puis automatisée par la suite.

 

Information voyageurs 
Les navettes disposent d’écrans intérieurs indiquant leur itinéraire, les arrêts et le temps réel de déplacement jusqu’au prochain arrêt.

 

Informations techniques
Les 2 navettes automatisées MBC introduites à Cossonay sont des transports robotisés sur route. Il s’agit de véhicules entièrement électriques, qui utilisent des lasers pour mesurer précisément la distance qui les séparent des bâtiments et des obstacles.

  • Dimension : 2,05m x 4,75m x 2,55m
  • Poids à vide : 2400kg
  • Constructeur : Navya (Lyon)
  • Capacité : 11 passagers assis et 1 accompagnateur
  • Autonomie : 9h, recharge en 4h (par induction ou prise)
  • Vitesse : La vitesse moyenne de circulation est de 10 km/h. La vitesse maximale est de 25km/h.

 

Fonctionnement 
Les véhicules sont équipés d’un système GPS différentiel et de plusieurs capteurs – sur les parties supérieures du pare-brise et dans la calandre – pour assurer la navigation et la détection d’obstacles: deux caméras, des capteurs odométriques (pour compter les tours de roues) ainsi que des LIDARs 3D et 2D.

Les LIDARs, radars lasers, scannent l’environnement du véhicule dans un rayon de 360° (2 capteurs) et de 180° (4 capteurs) dans un périmètre de 40 mètres.

L’itinéraire emprunté, les arrêts, les temps d’attente aux arrêts sont programmés. Grâce aux capteurs, le véhicule cartographie son environnement (carte 3D). La navette détermine sa position pour la conduite automatisée sur le parcours et détecte tous les éventuels obstacles.

Le logiciel Navya dans la navette pilote le véhicule, détermine la vitesse et actionne les freins. En cas de besoin, l’accompagnateur  qui sera présent durant les 2 premières années d’expérimentation sera à même de stopper le véhicule manuellement ou de le diriger à l’aide d’une console.